Du mobile à l'auto-mobile

Le génial fondateur de l’iPod et de l’iPhone, à qui l’on doit aujourd’hui tant d’applications, qui sont autant de services connectés dans le véhicule, n’a pas eu le temps de réaliser son ultime vision : l’iCar.
 
Pendant des années, des rumeurs ont fait état d’une possible voiture conçue par Apple, et qui a fait fantasmer bon nombre de designers. Si l’on en croit un membre du board de la firme à la pomme, Mickey Drexley, Steve Jobs avait bel et bien ce projet en tête. L’histoire remonterait à 2007, une date à laquelle il aurait rencontré et à de multiples reprises le patron de VW, Martin Winterkorn. Pourquoi avoir choisi la marque allemande ? Peut-être parce que Jobs, quand il était jeune, a eu un Combi qu’il a revendu pour financer la production d’ordinateurs dans son garage.
 
Quoi qu’il en soit, Apple a d’une certaine façon déjà transformé l’industrie automobile. La marque a fait de l’iPhone en particulier et du smartphone en général un véritable passeport pour le monde numérique. Il n’est plus nécessaire d’avoir un lecteur CD puisque l’on retrouve à bord toute sa bibliothèque musicale, de même que ses applications favorites. L’iPhone devient un modem offrant l’accès à Internet, un copilote électronique et même une télécommande. Le mobile d’Apple peut en effet gérer la recharge à distance des véhicules électriques, déverrouiller les portes et même activer la climatisation en avance.
 
Sur la lancée, tous les constructeurs – dont notamment Audi, BMW, Ford et Mercedes – se sont lancés sur le créneau des applications, avec le smartphone au centre de leur stratégie digitale. Leur vision est de synchroniser l’agenda du mobile avec le GPS du véhicule et d’utiliser le cloud computing. Toutes ces visions ont déjà été présentées au CES (Consumer Electronics Show) de Las Vegas, qui tend à devenir une extension du salon de Detroit, version high-tech.
 
Déjà, un autre héritage de Steve Jobs commence à se frayer un chemin dans l’auto : il s’agit bien sûr de l’iPad. Utilisée sur tous les salons spécialisés, la tablette tactile sert déjà de mode d’emploi du véhicule en version électronique (pour Hyundai sur l’Equus) et a été adoptée par Range Rover en tant qu’accessoire de série aux places arrière, quand elle ne sert pas de modèle pour le tableau de bord (Tesla Model S). Pour sa part, Renault va proposer une tablette embarquée (R-Link) dont les applications sont à télécharger à partir d’un R-Link Store qui fait penser à l’App Store.
 
Nul ne sait à quoi aurait pu ressembler l’iCar, mais Steve Jobs a donné naissance à un rêve : celui du smartphone à 4 roues. Un clin d’œil au film Cars, produit par le studio Pixar et qui a été une autre success-story du fondateur d’Apple.

 

Pour acheter un exemplaire de ce cahier, merci de remplir le formulaire de commande ci-dessous.

Merci de noter que les frais d'affranchissements sont de 3,50 € (lettre suivie).

 

Thème: 
Mobilités
Date de publication: 
Janvier, 2013
Prix: 
Nous contacter pour commander

Acheter ce cahier