L'hydrogène, carburant du futur ?

Hydrogène : l'avenir de la voiture électrique ?

Depuis le temps qu’on en parle, d’aucuns finissaient par douter. Mais cette fois, ça y est : la voiture à hydrogène arrive. Elle est même déjà là chez Hyundai, qui produit en petite série l’ix35 FC et la loue à des collectivités et des entreprises dans toute l’Europe. Deux exemplaires ont même été immatriculés en France.
Toyota vient de prendre le relais avec la Mirai (qui n’arrivera pas en France avant 2017, faute de stations), puis ce sera le tour de Honda, BMW, Nissan, Mercedes et Ford, pour ne citer qu’eux.

Même s’il est généralement admis que le marché de masse est prévu entre 2020 et 2030, il vaut mieux préparer dès aujourd’hui l’arrivée de la pile à combustible. Rappelons-nous les promesses de la voiture électrique avant 2010 : pour avoir sous-évalué le développement de l’infrastructure de charge, sans parler des normes concurrentes pour les prises, et fait preuve d’un optimisme démesuré, les promoteurs du « zéro émission » sont restés sur leur faim. Le marché peine à décoller, malgré des aides et un cadre plus que favorables.

Dès lors, pourquoi l’hydrogène pourrait-il réussir ?

Il faut bien voir d’abord que la pile à combustible n’est pas une concurrente de la voiture électrique à batterie, mais son prolongement pour augmenter l’autonomie. Utilisée comme un «range extender», elle peut doubler son rayon d’action. En tant que source principale d’énergie, elle permet de parcourir au moins 500 km, en produisant de l’électricité à bord et en ne rejetant que de la vapeur d’eau.

Le réseau de stations à hydrogène commence à être déployé. Pas encore en France, certes, mais dans plusieurs pays à travers le globe, avec le concours d’un champion mondial de nationalité française, Air Liquide, et parfois même l’aide d’un autre poids lourd de l’énergie, qui est Total !

Comment ignorer plus longtemps encore le prochain stade de l’électromobilité ?

Pour acheter un exemplaire de ce cahier, merci de remplir le formulaire de commande ci-dessous.

Merci de noter que les frais d'affranchissement sont de 3,50 € (lettre suivie).
 

Thème: 
Energies
Date de publication: 
Octobre, 2015
Prix: 
36 €

Acheter ce cahier