Nouvel étiquetage des carburants à la pompe

 

(Paris, le 12 octobre 2018)

Il y a du nouveau à la pompe à partir de ce matin. Non pas une baisse des prix mais…. une nouvelle dénomination des carburants pour harmoniser l’étiquetage au sein de l’Union européenne.

En plus des 28 Etats membres actuels, sept autres pays seront concernés : l'Islande, le Liechtenstein, la Norvège, la Macédoine, la Serbie, la Suisse et la Turquie.

Ces nouveaux sigles seront visibles dans les stations-services, sur les pompes et leurs pistolets. Pour les véhicules produits à partir du 12 octobre, ils devront également figurer sur le bouchon de remplissage et dans les manuels de bord (papier ou numériques).

Dès ce matin donc, voici les sigles avec lesquels vous devrez vous familiariser:

• L’Essence. Elle sera signalée par une étiquette ronde et la lettre E. Pour chacun des carburants, un chiffre indiquera la teneur en éthanol . Ainsi le « Sans-plomb 95-E10 », qui contient 10 % de bioéthanol, deviendra « E10 ». Les « Sans-plomb » 95 et 98 seront dénommés « E5 » (5 % de bioéthanol). Le Superéthanol portera le « E85 ».

• Le Diesel. Il sera représenté par la lettre B dans un carré. Le chiffre à côté indiquera la teneur en pourcentage en biocarburant. Le « B7 » concernera le gazole disponible actuellement. Il sera rejoint par le « B10 » (10 % de biodiesel).  Quant au diesel synthétique, il sera disponible sous le sigle XTL.

• Les Carburants gazeux. Ils seront représentés par un losange. On y trouvera l'hydrogène « H2 », le gaz naturel comprimé « GNC », le gaz naturel liquéfié « GNL » ou le gaz de pétrole liquéfié « LPG ».