Quelles énergies pour quels usages en entreprise ?

L’Observatoire du Véhicule d’Entreprise (OVE) analyse dans un nouveau cahier les forces et faiblesses de chaque énergie pour le marché du véhicule d’entreprise.

Le diesel a longtemps été l’énergie dominante dans les parcs automobiles, en raison notamment d’une fiscalité avantageuse et de ses qualités de roulage pour les grands trajets qui sont souvent effectués dans les entreprises.

Mais l’environnement est en train de changer lentement : la fiscalité automobile ne cesse d’évoluer et de se durcir pour les véhicules thermiques, les aides à l’achat de véhicules propres font  le « yo-yo » (le plus souvent à la baisse) et les menaces sur l’accessibilité des villes à l’automobile se développent, à l’instar de Paris.

Face à cet environnement chahuté et instable, les gestionnaires doivent relever un challenge : assurer les déplacements automobiles des collaborateurs en entreprise en faisant les bons choix énergétiques.

C’est pour les aider dans leurs arbitrages que l’Observatoire du Véhicule d’Entreprise (OVE) publie « Quelles énergies pour quels usages en entreprise ? »

• Pourquoi le diesel ne disparaîtra pas de sitôt ?

 • A quelles conditions l’essence peut-elle devenir un bon compromis en entreprise ?

• Les hybrides restent-ils intéressants malgré la baisse des bonus ?

• Quelles infrastructures de recharge électrique privilégier en  entreprise ?

• L’hydrogène a-t-il un avenir en entreprise ?

• Le Superéthanol-E85 est-il une opportunité pour les gestionnaires ?

Sous forme de questions-réponses, elle passe en revue les problématiques énergétiques des flottes automobiles et évalue le potentiel de développement des énergies dans les entreprises.  Il ressort finalement de cette étude que chaque énergie possède ses atouts en fonction de la réelle utilisation du véhicule.

Thème: 
Energies
Date de publication: 
Octobre, 2016
Prix: 
40 €

Acheter ce cahier