Palmarès des SUV 2018

(Paris, le 17 janvier 2019)

Jamais en France, la part des SUV n’a été aussi importante dans les immatriculations VP des entreprises.

(Source : AAA Data retraitement OVE)

En l’espace de six ans (2012-2018), selon les chiffres de l’Observatoire du Véhicule d’Entreprise, la part des SUV dans les immatriculations des sociétés a quasiment triplé dans l’Hexagone. Elle représentait en 2018 quelque 36,3 % du total des immatriculations contre 13 % en 2012. Soit 173 038 unités dans la catégorie « tous terrains » . En un an, ces immatriculations ont progressé de 16,42 %.

Autre preuve, s’il est besoin, de cet engouement : depuis deux ans, tous segments confondus, le Peugeot 3008 Diesel occupe la seconde marche du podium des véhicules préférés des gestionnaires de parcs, derrière la Clio Diesel.

(Source : AAA Data retraitement  OVE)

Alors que tous les constructeurs proposent des produits sur ce segment, PSA est d’ailleurs le grand gagnant de cette mode, avec pas moins de quatre modèles dans le Top 10 des SUV les plus vendus en entreprise. A l’échelle nationale aussi, rappelons qu’un SUV sur quatre mis à la route l’année dernière en France, était de la marque au lion.

Que retenir du palmarès des SUV en entreprise en 2018 ?

• Les Français tirent une fois encore leur épingle du jeu, avec six modèles classés sur dix, soit un de plus qu’en 2017. Et trois modèles aux trois premières places.

• Les immatriculations de Peugeot 5008 crèvent le plafond, avec une croissance de 83,3 % en un an, à 16 729 unités.

• Le Renault Captur rafle au Kadjar la troisième marche du podium, avec 10 147 immatriculations.

• Le Citroën C3 AirCross entre dans le Top 10, alors que le Ford Kuga (8ème en 2017) en sort.